Ruches d’abeilles : tout ce qu’il faut savoir

ruche connecté

Vous avez suivi un cours, lu quelques manuels, peut-être même assisté un apiculteur de votre région pour apprendre à faire vos premiers pas dans le monde de l’apiculture, et vous vous êtes convaincu de vous lancer dans l’aventure ? Le choix des ruches sera alors l’une des premières tâches auxquelles vous serez confronté en devenant apiculteur. Que ce soit dans le cadre d’un loisir ou d’une activité professionnelle.

Qu’est-ce qu’une ruche ?

Une ruche est la « maison » qu’un apiculteur met à la disposition de ses abeilles. Si vous décidez, vous aussi, que vous avez trouvé suffisamment de bonnes raisons pour commencer à élever des abeilles, vous devrez vous procurer des ruches pour les héberger. A noter que la technologie a beaucoup évolué, mem dans le secteur de l’apiculture. Ainsi, nous pouvons également trouver sur le marché la ruche connectée. Elle renferme de nombreuses fonctionnalités visant à simplifier la vie de l’apiculteur. Le site honeyinstruments.com commercialise par exemple un dispositif permettant de détecter les miellées, connaitre l’état des colonies et les réserves de miel.

Quelle ruche choisir ?

Avant de choisir les ruches à acheter, vous devez déterminer le type d’apiculture que vous allez pratiquer (nomade ou sédentaire). On parle d’apiculture sédentaire lorsque les abeilles sont maintenues au même endroit toute l’année (par exemple votre terrain ou votre jardin), tandis que l’on parle de nomadisme lorsque l’apiculteur déplace les abeilles à différents endroits, en fonction de la floraison.

Pour déterminer si vous pratiquerez l’apiculture nomade ou sédentaire, on vous recommande de procéder à une analyse minutieuse de votre région, celle où vous souhaitez installer le rucher par exemple (peut-être avec l’aide d’un apiculteur expérimenté).

Tout d’abord, évaluez le potentiel mellifère et pollinifère de la région. Quelles sont les principales floraisons entre mai et fin juillet ? Faites-en la liste. Pensez également à la présence éventuelle de cultures intensives, avec des traitements pesticides. Si c’est le cas, le risque est de voir vos abeilles mourir d’empoisonnement, il vaut donc mieux les déplacer, au moins pendant les traitements.

Ruches à fond mobile et à fond fixe

Ruches à fond incliné

C’est la ruche qui convient le mieux à l’apiculture permanente, car elle permet non seulement de nettoyer facilement le fond, mais aussi de le remplacer facilement en cas de détérioration.

Ruche à fond fixe (avec porche)

La ruche à fond fixe est la plus adaptée à l’apiculture nomade, car elle est plus solide et plus maniable. La présence du porche facilite le transport car il permet de fermer l’entrée tout en laissant de l’espace et de l’air aux abeilles. Le porche est également utile pour protéger la colonie des intempéries.

Les matériaux utilisés pour la fabrication des ruches

Le bois

Les ruches sont généralement fabriquées en bois de sapin de 2,5 cm d’épaisseur. Pour préserver au mieux le bois de vos ruches, on vous recommande l’huile de lin bouillie, qui le protège tout en conservant sa porosité.

Les peintures

Les couleurs (et toutes les formes géométriques des ruches) peuvent aider les abeilles à s’orienter et à trouver leur « maison ». On recommande les peintures à l’eau, qui sont les plus utilisées, ou à base de propolis. Quoi de mieux qu’un matériau issu de nos petites abeilles ?

Autres matériaux

Il existe également sur le marché des ruches en polystyrène ou autres matériaux synthétiques.

24h/24
7j/7